Information importante :L’heure de la session d’information du vendredi 19 février a changé. La nouvelle heure est à 15h00.

Les inscriptions pour l'examen VTC à Genève terminent dans

Étape 1/2 : Permis TPP 121 (B121)

Par Andrei

Dernière mise à jour : 8 février 2021

Cette page vous permet d'un peu mieux comprendre les obligations des chauffeurs professionnels en Suisse et à Genève. À la fin de votre lecture, vous devriez être capable de savoir exactement comment devenir chauffeur VTC ou Taxi en Suisse. Cette page couvre la première étape, à savoir le permis B121. Veuillez également prendre note de notre clause de non-responsabilité disponible sur la page de nos mentions légales.

Si vous êtes déjà en possession du permis B121 ou que vous savez comment l’obtenir, cliquez sur le bouton ci-dessous pour accéder à la page résumant l’examen VTC à Genève.

Préambule

Comment fonctionne le droit suisse ?

Avant d’expliquer en détail ce qu’il faut savoir pour devenir chauffeur VTC en Suisse ou à Genève, il faut retenir un point politique important : la Suisse est un pays fédéraliste qui comporte trois acteurs principaux : la Confédération, les cantons et les communes.

Chacun de ces acteurs fixent des droits que l’on appelle: droit “fédéral”, “cantonal”, et “communal”. Les lois fédérales concernent toute la Suisse, alors que les lois cantonales concernent uniquement un canton spécifique.

Lorsque l’on souhaite devenir chauffeur professionnel en Suisse, les lois à respecter s’agissent des fédérales, cantonales et parfois communales. Il est donc important de comprendre ce préambule avant de continuer. Vous retrouverez plus d’informations sur la politique suisse sur Wikipedia, ou directement sur le site de la Confédération.

Première étape

Les obligations fédérales: le permis B121

Outre les lois telles que la Loi fédérale sur la circulation routière (LCR) ou l’Ordonnance sur les règles de la circulation routière (OCR) que tous les conducteurs ont l’obligation de respecter, toute personne souhaitant conduire des personnes contre rémunération dans un véhicule de type taxi ou VTC (moins de 3500 kg), et ceci de manière régulière (2 fois ou plus dans un intervalle de 16 jours), doit respecter davantage d’articles de lois ainsi que d’autres lois et ordonnances, dont l’Ordonnance sur la durée du travail et du repos des conducteurs professionnels de véhicules légers affectés au transport de personnes et de voitures de tourisme lourdes (OTR 2). 

De plus, l’OCR stipule qu’il est nécessaire d’obtenir une autorisation pour transporter professionnellement des personnes avec les catégories B et C. Cette autorisation a un code: le numéro 121. C’est pourquoi nous parlons donc du permis “B121” pour catégoriser le permis de conduire pour un véhicule utilisé pour des transports professionnels, qui n’excède pas 3500 kg et dont le nombre de place assises, outre le siège conducteur, n’excède pas huit.

Comment obtenir l'autorisation 121 (B121) ?

L’autorisation de transport professionnel de personnes au moyen de véhicule de catégories B et C s’obtient en passant un examen théorique et pratique. Vous retrouverez toutes les informations sur le site de l’association des services des automobiles (ASA). Si vous êtes en possession du permis D ou D1, l’autorisation est déjà comprise.

Pour vous inscrire et passer l’examen, veuillez vous rendre aux services des automobiles de votre canton. L’examen théorique et pratique se déroulent tout au long de l’année.

Pour faire une demande d’inscription à l’examen pour obtenir l’autorisation TPP 121, les points suivants sont nécessaires :

  • 18 ans révolus, avec une année de pratique de conduite avec un véhicule automobile de la catégorie B, sans infraction
  • Une pièce d’identité
  • Une photographie format passeport en couleur
  • Un test de vue du 2ème groupe fait par l’un des opticiens agréés (validité 2 ans)
  • Un certificat médical du 2ème groupe établi par l’un des médecins-conseil agréés (validité 6 mois)
  • Casier judiciaire (validité 6 mois)

L’examen théorique se base essentiellement sur la connaissance de la LCR et de l’OTR 2. Pour vous préparer à l’examen théorique, les moyens suivants vous sont recommandés :

  • Lire et réviser par vous-même la LCR ainsi que l’OTR 2.
  • Participer à notre formation en ligne pour CHF 9. En savoir plus
  • Se rendre dans une auto-école qui propose les formations théoriques pour le B121.

L’examen pratique vérifie que vous savez comment utiliser le tachygraphe ainsi que votre conduite. Pour vous préparer à l’examen pratique, les moyens suivants vous sont recommandés :

  • Contacter l’un des moniteurs qui a l’autorisation “pratique professionnelle”. Pour Genève, la liste est disponible ici. Pour les autres cantons, veuillez vous rendre sur le site de votre service des automobiles respectif.
  • S’entraîner seul. Attention: avec un permis d’élève, vous n’avez pas le droit de conduire à titre professionnel et contre rémunération.

Après avoir réussi votre examen théorique et pratique, votre permis de conduire aura une indication 121 comme ci-dessous:

J'ai obtenu l'autorisation 121, puis-je travailler en tant que chauffeur VTC ou Taxi ?

Cela dépend. Outre un véhicule destiné aux transports professionnels de personnes, vous devez vérifier si le canton a fixé des lois cantonales concernant le métier de chauffeur VTC ou Taxi.

Dans le canton de Genève, vous devez un examen supplémentaire pour obtenir la carte VTC ou Taxi. Pour les autres cantons, nous vous invitons à consulter les lois cantonales et contacter le service des automobiles de votre canton. Nous publierons prochainement d’autres pages comme celle-ci pour résumer la situation des autres cantons.

Important: l’examen pour l’obtention de la carte VTC se déroule uniquement deux fois par année. Vous devez être en possession du permis B121 pour vous inscrire à cet examen.